Plumes épicées pour chansons métissées...

Le Temps d'une Etincelle vous invite dans la tribu...

Un répertoire  qui modernise la chanson française et voyage entre musique du monde, poésie, rythmes métissés, textes au cordeau et instruments virtuoses...

  Trois musiciens qui ont le sens de la scène et offrent un spectacle faisant la part belle au texte et à l'art vivant... entre rire et nostalgie, voyage et quotidien...  Rentrez dans un univers plein de contrastes qui invite à la danse et partage sa poésie avec une générosité et une énergie jubilatoires !

20191018223435_IMG_9506.JPG
DSC_0542.jpg
119476224_1211526565874860_5182682987894
Plume%205_edited.png

Teaser #1

" Trois talents musicaux visant la perfection dans leur créativité et leur interprétation. C'est rythmé avec une tonicité et une justesse impressionnantes. Une musique pleine de lumières, de parfums et de vie qui donnerait envie de danser à un tréteau mais qui en plus touche l'âme et invite au voyage."


Nos Enchanteurs, Michel Trihoreau Octobre 2020

Compte rendu du spectacle:

"  La force du Temps d’une étincelle (ou devrais-je dire sa formule magique ?), c’est de nous faire entrer dans un univers magnifiquement inédit en trois secondes : beauté visuelle et intrigante d’abord du plateau où s’érige un totem d’instruments (le ton est donné, nous rentrons dans une tribu…) ; sortilège immédiat des trois premiers accords où s’agitent avec virtuosité et jubilation les doigts des musiciens : l’envie de danser est immédiate, incontrôlée, dans une myriade de sons du monde (Est-ce latin ? Est-ce tribal ? Folk ? Rock peut-être ? Et un peu africain ?), efficace en tous cas ! Puis surgissent les mots d’Armand, d’une voix de chaman, puissante, cuivrée, étonnamment étendue, envoutante…Des mots qui disent la transmission (l’album s’intitule « Où sont les anciens ? »), le sang et le sens partagés, les racines ; la force qui en résulte pour pouvoir s’élancer sur son propre chemin. Un récit d’initiation en somme, tout en tendresse et lyrisme.

 

  Des mots mûris,  extrêmement poétiques, pleins d’une grande sagesse nourrie des éléments (la terre, le végétal, l’eau). Pour le feu, c’est la musique qui la donne : un jeu virtuose, le flirt en osmose d’une guitare inspirée, d’une peau tendue et d’une basse rythmiques, d’un ukulélé diabolique qui sait prendre tous les sons du monde.

    On en ressort heureux, sans avoir vu l’heure passer, séduit par les facéties du groupe, par son talent d’écriture et d’interprétation… et définitivement membre de la tribu. Charmé par l’étincelle… "

V.C. Lemerre

Plume 1.png

English speaking

Plume%25204_edited_edited.png

Critique de l'album

Plume crécerelle.png